Une pratique durable

Mettre en œuvre une pratique durable, c’est animer en prenant en compte son environnement.

Nous nous appuierons sur des notions essentielles :
‣ le territoire, avec ses spécificités géographiques, ses potentialités
offertes (campagne, milieu urbain, bord de mer). Le lieu dans lequel on
se trouve (extérieur, intérieur, local aménagé brut, propre, la qualité du
sol, des murs) apporte des informations sur la façon dont on va pouvoir
corporellement occuper l’espace et sur les actions qu’il sera possible d’y
vivre
‣ les ressources, naturelles ou artificielles. Elles offrent des matières
premières souvent bon marché, qui ne demandent qu’à être exploitées
‣ le public, ses spécificités, ses qualités, avec lesquelles l’animateur va
composer pour mener ses séances
‣ et le temps dans lequel s’inscrit tout projet
Une fois toutes ces strates prises en considération, un atelier réussi nécessite également une véritable qualité de présence. Être présent dans ce qu’on fait, c’est être complètement ouvert, créatif, confiant en soi. Voilà des savoir-faire qui permettent à un animateur de devenir acteur et non plus simplement consommateur d’activités. Et cette approche une fois appréhendée devient alors une pratique durable pour l’animateur.

Objectifs

• Mettre en place des ateliers ou des projets adaptés, prenant en compte les ressources
• Distinguer les différents objectifs dans un atelier
• Apprendre à « faire avec » : son territoire, le public, ses qualités, le lieu, les ressources
• Apprendre à mobiliser un groupe autour de pratiques
• Améliorer sa présence au groupe
• Développer sa créativité
• Travailler la coopération et l’entraide
• S’exercer à créer des liens
• Intégrer dans les ateliers les notions de réemploi et d’économie circulaire

Programme

• Découverte de matériaux recyclés, expérimentations et créations avec ces ressources
• Bilan autour des productions et des expériences réalisées : tentatives de classement,
description des compétences, qualités mises en jeu
• Repères sur des notions de développement durable, réemploi, déchet, tri
• Établir des outils pour placer le public au coeur de projets et le rendre acteur des
propositions.
• Travail en petit groupe autour de matériaux récupérés et proposition d’une séance atelier
• Bilan et échanges autour des expériences menées
• En mettant l’invention au coeur de l’atelier, quelle place pour l’animateur ? Les
invariants : planter le décor, se présenter au public, être à l’écoute, rendre son public
acteur, faire du lien dans le groupe, vivi#er l’intérêt du public…

Formation courte

2 journées de formation, 14 heures

Coût « individuel » 160€

Coût « salarié en formation » 430€